bingue audio - les echos - le parisien

Le Groupe Les Echos-Le Parisien entre au capital de la société Binge Audio

  • Le Groupe Les Echos-Le Parisien entre au capital de la société Binge Audio,le premier pureplayer français des podcasts, via une prise de participation minoritaire. Binge Audio, créé par Joël Ronez, Gabrielle Boeri-Charles, et David Carzon, estle pureplayer des podcasts pionnier en France, à la fois producteur, éditeur et diffuseur de contenus 100% audio. Binge Audio compte déjà un million d’écoutes par mois, en forte croissance, sur ses programmes de radio à la demande dédiés à la génération connectée (75% des auditeurs ont moins de 35 ans) et diffusés sur toutes les plateformes d’écoute (Apple Podcasts, Google Podcasts, Deezer, Spotify, Youtube, Soundcloud…). Ses revenus ont doublé en 2018, entre le sponsoring et la production de contenus pour des marques et médias partenaires.

    « Par ce rapprochement, le Groupe Les Echos-Le Parisien prend des positions fortes sur les contenus audio dont l’usage explose en France. Cet investissement s’inscrit dans la démarche plus générale qu’engage le Groupe d’anticiper sur les nouveaux usages de consommation de l’information, et de développer de manière accélérée les nouveaux formats qui sauront conquérir les publics et générer le maximum d’engagement. »explique Pierre LOUETTE, le Président-Directeur Général du Groupe.

    Déjà partenaire du Parisien pour la production de son flash audio quotidien destiné aux enceintes connectées, Binge Audio compte s’impliquer de manière décisive dans la stratégie de production et de diffusion de contenus audio des marques du Groupe. Pour Les Echos, Le Parisien, Radio Classique, Investir et Connaissance des Arts,l’enjeu est de proposer des formats originaux, dotés d’une forte identité et engageants, empruntant à de nouveaux langages comme celui des séries (formats longs, découpés par épisodes…) dont Binge Audio s’est fait la spécialité.

    Le Groupe Les Echos-Le Parisien soutiendra pleinement Binge Audio dans le développement de son projet éditorial, celui d’un média engagé sur les problématiques de société actuelles (société numérique, diversité, égalité hommes-femmes…), avec des émissions déjà emblématiques (NoCiné, NoFun, Les couilles sur la table, A bientôt de te revoir, Superhéros…), un savoir-faire reconnu en matière de nouveaux formats sur l’actualité et les expériences narratives qui fidélisent et captent l’attention des auditeurs.

    Cette alliance permettra également de mettre en œuvre des synergies en matière d’offre commerciale, et permettra au Groupe Les Echos-Le Parisien d’enrichir ses offres de communication aux partenaires et annonceurs avec des formats audio premium et intégrés (brand content, sponsoring) générant un niveau élevé d’engagement des audiences.

    Pour Joël RONEZ, président et co-fondateur de Binge Audio, « cette alliance va permettre à Binge Audio de poursuivre son développement aux cotés d’un groupe doté d’une ambition et d’une vision stratégique que nous partageons. Elle nous permet d’autre part de bénéficier d’une complémentarité évidente en termes de contenus et de publics. »

    Tags:

    You May Also Like

    heaven

    heaven lance son offre Conversation Factory

    Les community managers sont la clé des conversations et de la présence social media ...

    melty group

    Jean-Marc Yildiz Directeur Programmatique & CDO de meltygroup nous en dit plus sur la mise en place des Headder bidding

    meltygroup franchit une nouvelle étape dans la gestion et la commercialisation de ses inventaires ...

    VoiceTechParis_la_communication_fr

    [VOICE TECH 2019] La voix signe-t-elle la fin des écrans ? – Focus #3

    Chaque semaine et jusqu’à la veille du salon, VOICE TECH PARIS vous propose un ...

    L’agence ici Barbès continuera d’animer la Social Room SNCF

    Suite à un appel d’offre, SNCF a choisi de renouveler sa confiance à ici ...

    ADIKTEE

    ADIKTEEV ANNONCE LA CESSION DE SA FILIALE EMOTEEV

    Adikteev, la plateforme de ré-engagement pour applications mobiles, annonce la cession de sa filiale ...