Elu produit de l’année, un logo centré sur le consommateur et témoin de l’innovation des marques

  • Ce concours, lancé en France depuis 1987, a connu ces dernières années, sous l’impulsion de Philippe Gelder, son repreneur en 2016, une accélération et une dynamisation exceptionnelle. L’occasion, avant les trophées 2020 de revenir sur cette démarche unique !

    L’innovation comme point de départ

    L’innovation et la nouveauté produit restent la raison d’être de la démarche puisque ne peuvent concourir que les produits ayant au maximum 21 mois de présence sur le marché. Les innovations peuvent concerner le produit en lui-même, sa recette ou son procédé de fabrication ou encore son pack. Mais ne sont autorisés à concourir que les produits qui satisfont aux critères de nouveautés. D’ailleurs, un comité d’experts indépendants est réuni chaque année pour vérifier que la participation des candidats est licite au regard des règles du concours.

    Le consommateur au cœur de la démarche

    C’est le consommateur et lui seul qui détermine chaque lauréat Elu Produit de l’Année, au travers d’une étude indépendante Nielsen et un test produit dans une situation réelle de consommation, c’est à dire au sein de son foyer, après l’avoir acheté. Ces deux étapes en font le concours le plus complet et rigoureux.

    C’est justement pour l’objectivité de son retour qu’il ne sait pas que son avis compte dans le cadre du concours !

    Un processus éprouvé et fiable

    L’institut d’études Nielsen, partenaire de Elu Produit de l’Année, réalise l’étude sur plus de 15000 consommateurs chaque année, ce qui fait d’ailleurs du concours la plus grande étude conso annuelle ! Chaque produit inscrit est comparé au sein de sa catégorie au minimum à 1 concurrents, au maximum à 6 autres, participants au concours ou non. Nielsen administre l’étude, collecte les résultats, les analyse et s’assure de la proclamation des lauréats. Parallèlement, l’application mobile treetz, plateforme de marketing participatif, teste chaque produit inscrit auprès de 120 consommateurs minimum au sein de familles françaises. La note de satisfaction globale obtenue par le produit en question est alors agrégée aux résultats de l’étude Nielsen.

    Ce sont ces résultats agrégés qui déterminent les lauréats, annoncés aux marques en décembre, et qui font l’objet d’une soirée officielle des remises de prix en janvier chaque année.

    Ces dernières années ont vu arriver nombre de logos « concurrents ». Les logos sont devenus un marché ?

    « Nous aimons rappeler que nous sommes le concours historique puisque Elu Produit de l’Année existe en France depuis 1987. Par ailleurs, nous appuyons nos résultats sur une démarche claire, transparente et fiable, avec des partenaires de premier plan. Enfin, les consommateurs testent les produits en situation réelle de consommation, donc chez eux, après l’avoir acheté. C’est pour ces raisons je crois que les consommateurs peuvent faire confiance au logo année après année. » explique Philippe Gelder.

    Tags:

    You May Also Like

    Faire-UDA-La-communication_fr

    L’Union des annonceurs lance le programme FAIRe : un programme de 15 engagements pour une communication responsable

    L’Union des annonceurs a dévoilé, le 7 décembre dernier, son plan d’actions inédit #aUDAce2020 ...

    McDonald’s et BETC reviennent aux fondamentaux et créent la suite des affiches couronnées de succès “Venez comme vous êtes”

    vec sa nouvelle campagne d’affichage Venez comme vous êtes, McDonald’s et BETC reviennent aux fondamentaux ...

    OUI.sncf libère les envies de voyage des Français avec une toute nouvelle campagne audacieuse et onirique

    OUI.sncf, leader des sites de e-commerce français[1], a lancé le 21 janvier une campagne ...

    kantar_consulting-la-communication_fr

    Kantar lance Kantar Consulting

    Kantar annonce le lancement de Kantar Consulting, notre société de conseil spécialisée dans le ...