Fêtes de fin d’année : Comment les Français planifient-ils leurs achats ? Et les Européens ?

    À l’approche des fêtes de fin d’année, une étude réalisée par ShopFully, leader européen du Drive to Store, en collaboration avec Offerista, dévoile les tendances d’achat des Français pour Noël 2023. Sur les 7921 consommateurs sondés en France*, en Allemagne, en Autriche, en Italie, en Espagne, en Bulgarie, en Hongrie, et en Roumanie, les résultats révèlent des comportements variés liés aux dépenses de fin d’année.

    Début des achats de Noël anticipé dans le commerce français

    Seulement 13% des Français ont commencé leurs achats de Noël pendant le Black Friday, un pourcentage moins élevé que dans d’autres pays européens tels que l’Italie (21%) ou l’Espagne (20%). L’étude souligne que plus de la moitié des consommateurs prévoient de débuter leurs achats de Noël plus tôt cette année, avec déjà plus de 30% ayant entamé leurs préparatifs. Les motivations principales incluent la répartition temporelle des dépenses sur une période plus étendue (79%) et la recherche des meilleures offres (34%). D’autre part, 19% des Français n’ont pas l’intention d’offrir de cadeaux cette année.

    L’augmentation des prix demeure la principale source d’inquiétude non seulement en France (88%), mais également dans l’ensemble des pays sondés, exerçant une influence significative sur les habitudes d’achat des consommateurs. En effet, 94% des Français envisagent de restreindre leurs dépenses, en mettant particulièrement l’accent sur les restaurants (69%), les achats de vêtements (64%) et les voyages/excursions (53%).

    Les Allemands se positionnent comme ceux qui ont le moins l’intention de réduire leurs dépenses (81%), tandis que les Italiens se montrent les plus enclins à faire des sacrifices financiers, avec 97% d’entre eux prévoyant des restrictions budgétaires.

    Image

    Il est à noter que les restaurants sont l’activité qui sera réduite en premier dans tous les pays européens concernés.

    Image

    Jouets et prêt-à-porter : les cadeaux les plus envisagés

    Les Français prévoient une diversité d’achats pour Noël. Selon les prévisions, 48% des Français achèteront des jouets, tandis que 43% prévoient d’opter pour du prêt-à-porter. Les cadeaux de divertissement, tels que des livres, jeux de société, jeux vidéo, CD/disques et billets de concert/théâtre, seront également populaires (39%), suscitant un intérêt particulier chez les femmes (40% vs. 23% pour les hommes). Les aliments et boissons (35%) ainsi que les cosmétiques et parfums (27%) figurent également parmi les choix fréquents.

    Les produits high-tech, tels que les smartphones, tablettes, ordinateurs portables/ordinateurs et appareils intelligents, sont envisagés par 22% des consommateurs, suscitant un intérêt plus prononcé chez les hommes (53% vs. 17% pour les femmes).

    Seul un Français sur dix prévoit de dépenser plus qu’en 2022

    Bien que 81% des Français aient l’intention d’offrir des cadeaux, 36% prévoient de réduire leurs budgets par rapport à l’année précédente. Les dépenses par cadeau seront également ajustées en conséquence. 35% des Français prévoient un budget compris entre 101 et 200 euros, tandis que 20% souhaitent dépenser entre 201 et 300 euros. 17% ont prévu un budget de plus de 400 euros, 16% prévoient un budget inférieur à 100 euros, et 12 % dépenseront de 301 à 400 euros.

    Image

    En ce qui concerne le mode de paiement, la carte de débit/crédit demeure le choix privilégié des Français (71%), tandis que dans d’autres pays européens, le paiement en espèces est préféré, notamment en Allemagne (59%), en Autriche (59%), en Bulgarie (58%), en Roumanie (54%), et en Espagne (50%).

    Les promotions guident les achats

    La majorité des Français s’inspire des magasins locaux pour leurs achats de Noël (38%). Les médias imprimés, tels que les magazines ou les prospectus, viennent en deuxième position, avec près de 29%. 28% des personnes interrogées se tournent vers la télévision, suivie des réseaux sociaux (25%).

    Pour s’informer sur les offres et promotions de Noël, près de la moitié des Français se fient aux magasins et aux sites web des commerçants (48%), suivis des catalogues et médias imprimés (44%), des réseaux sociaux (24%) et des newsletters (19%). Les promotions demeurent la priorité pour la moitié des Français lors de leurs achats de cadeaux de Noël, suivies du rapport qualité-prix (19%).

    Achats de Noël : en ligne ou en magasin ?

    Alors que 45% des utilisateurs préfèrent faire leurs achats de Noël en magasin physique, 47% optent pour une approche hybride, combinant les achats en ligne et en magasin. Globalement, de nombreux pays européens privilégient également cette approche, à l’exception de la Roumanie (64%) et de l’Espagne (53%) qui préfèrent davantage les achats en magasin. Seuls 8% des Français considèrent les achats exclusivement en ligne comme leur mode d’achat préféré pour les fêtes de fin d’année.

    *Méthodologie: sondage réalisé auprès de plus de 1000 répondants, résidents Français et utilisateurs de l’application Tiendeo, interrogés entre le 11 et le 24 novembre 2023.

    You May Also Like

    65 % DES CONSOMMATEURS FRANÇAIS ACHÈTENT UNE MARQUE EN FONCTION DE LEURS CONVICTIONS – Étude Earned Brand 2018

    Selon l’étude Earned Brand 2018 menée par le cabinet d’études et d’analyses Edelman Intelligence ...

    Plus de 100 milliards de dollars dépensés sur les app stores en 2018

    Top 10 des prévisions pour l’app économie en 2018 L’année 2018 marquera le 10e ...

    e-commerce-2017

    ANALYSE E-COMMERCE 2017 – le mobile pour se renseigner, l’ordinateur pour finaliser un achat

    Depuis 2017, Nosto figure parmi les 9 Partenaires Premier mondiaux de Magento, plateforme e-commerce de référence et numéro 1 ...

    La jeune start-up POSQA « augmente » les règles éthiques pour l’ARPP !

    L’ARPP, Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité, s’est alliée à une jeune start-up, ...

    5 idées reçues sur la mesure de l’impact des campagnes TV

    Si les investissements publicitaires « online » sont de plus en plus conséquents chaque année, la ...